Mise à jour Coronavirus : la Flandre clarifie les règles relatives aux chèques consommation

Les chèques consommation visent à soutenir les secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus.

Mise à jour Coronavirus : la Flandre clarifie les règles relatives aux chèques consommation

Les chèques consommation visent à soutenir les secteurs les plus touchés par la crise du coronavirus. Ces chèques peuvent être octroyés par un employeur à ses salariés, et ils sont, fiscalement, doublement avantageux. Sur le plan privé, le travailleur ne doit pas payer d'impôts ni de cotisations de sécurité sociale. Et l'employeur, lui, peut déduire le coût des chèques en tant que frais professionnels. Toutefois, ces chèques ne peuvent pas être accordés en remplacement d'un salaire, d'avantages en nature ou de tout autre avantage.

La valeur d'un chèque consommation ne peut pas dépasser 10 euros, et un salarié ne peut pas recevoir plus de 300 euros de chèques consommation émis à son nom. L'octroi des chèques doit être prévu par une CCT ou, si cela n'est pas possible, par un accord individuel. Un employeur peut octroyer de tels chèques à ses salariés jusqu'à la fin de l'année 2020. Ils restent valables pendant 1 an.